Parrainez un Coucou, pourquoi pas?

coucou gris

Le coucou gris (Cuculus canorus) est un oiseau commun très discret. Difficile à observer il est toutefois fréquent d’entendre son chant très identifiable (ici).

Caractéristiques du coucou gris

Le coucou gris mesure entre 32 et 34cm. Le plumage est gris sur le dessus et finement rayé sur le dessous. Le coucou possède une longue queue arrondie allant du gris au noir.

Le chant typique du coucou est celui du mâle. Il s’agit d’un chant territorial.

Le vol du coucou est bas et rapide, il fait penser à celui des rapaces, tels que le faucon ou l’épervier.

Le coucou vit dans les paysages semi-ouverts. En lisière des forêts, dans les clairières, les fermes, en campagne, etc. Il migre en Afrique tropicale dès la fin de l’été et revient au printemps.

Le coucou se nourrit essentiellement de chenilles et de gros insectes.

Le coucou gris fait très souvent parler de lui pour son comportement de « squatteur ». En effet en période de reproduction la femelle coucou pond jusqu’à 25 œufs dans les nids d’autres oiseaux (un œuf par nid).

œuf de coucou gris
Un œuf de coucou au milieu des autres œufs

Les petits seront couvés et élevés par les hôtes de ces nids. Après la naissance le jeune coucou pousse les autres œufs en dehors du nid. Ce comportement lui permet de s’assurer d’être bien nourri par ses parents adoptifs. Ces derniers sont souvent plus petits que le coucou à nourrir, cela représente donc un grand effort.

Mais si l’oiseau n’a pas toujours bonne presse vis-à-vis de ce comportement, le coucou gris mérite toute notre attention car le réchauffement climatique et la dégradation de son habitat en font un oiseau menacé. Alors pourquoi ne pas l’aider en parrainant votre propre coucou?

Parrainer votre coucou avec la BTO

Logo BTO

Le British Trust for Ornithology (BTO) est un organisme de bienfaisance britannique qui cherche à comprendre les oiseaux. La BTO a été crée en 1933 et organise de nombreux projets en vue de mieux comprendre l’évolution des populations d’oiseaux. L’un de ses projets phares est le « Cuckoo Tracking Project ».

A propos du projet « Cuckoo Tracking »

Voici le constat fait par les britanniques : plus de la moitié du nombre de coucous au Royaume-Uni au cours des 20 dernières années a disparu. Depuis 2011, la BTO suit des coucous par satellite pour savoir pourquoi. Grâce à cette surveillance, de nombreuses informations vitales aident à comprendre ces coucous – par exemple, comment les différents itinéraires empruntés sont liés au déclin et à certaines des pressions qu’ils subissent lors de leur migration. Mais il reste encore beaucoup à découvrir. Il reste à déterminer à quel point ils sont dépendants des conditions météorologiques et dans quelle mesure leur migration est liée à la zone de convergence intertropicale (ZCIT) responsable des saisons sèches et des saisons humides dans les régions équatoriennes.

Le projet de la BTO permet de suivre les coucous lorsqu’ils se déplacent en provenance et à destination de l’Afrique. Pour cela vous pouvez parrainer un coucou de la BTO en suivant ce lien : parrainer un coucou. Votre don permettra à la BTO de poursuivre son projet et de financer les outils satellites nécessaires pour la compréhension du déclin des coucous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *